Tales Of Murder And Dust - Hallucination Of Beauty

Non signé, 2012

Qu'importe que mon acuité auditive décroit sensiblement à chaque nouveau bilan médical me promettant une fin de vie dans la surdité la plus totale si mon foie et mes poumons me le permettent, tant qu'il m'est permis de goûter à pareille merveille. Car la musique des Danois de Tales Of Murder And Dust est un des ces asiles dans lesquels on aime se réfugier pour louer les glaires cervicales maternelles d'avoir été suffisamment lâches des années auparavant. On pardonne les tourments injustes qui nous ont malmenés au fil de notre vie et on fête l'origine de la vie, les forces quantiques qui ont lié deux acides aminés, l'infime interaction originelle qui a conduit à cet état de fait: Nous sommes en train d'écouter Hallucination Of Beauty...

It doesn't matter that I'll soon be deaf if my lungs and my liver allow me to stay alive for the next few years, as long as I can listen to such a wonder. Indeed the music of the danish of Tales Of Murder And Dust is one of those sanctuary where we enjoy finding refuge and praise the maternal cervical mucus to have been loose enough several years ago. We forgive the unfair torments of life and celebrate the origin of life, the quantum mechanics that bound two amino acids together, the flimsy interaction that leads to that state of facts: We are listening to Hallucination Of Beauty...


L'album s'ouvre sur The Disillusion qui introduit brièvement l'auditeur à l'univers du groupe, fourmillant d'influences diverses au service d'une musique psychédélique aux forts accents orientaux. Puis on entre dans le vif du sujet avec Hypnotized Narcissist. Bien que l'on pourrait s'épandre en dithyrambes sur ce morceau durant des pages entières, on se contentera simplement de souligner la sottise dont ferait preuve quiconque ne céderait 8 minutes de sa misérable existence à cette petite merveille après avoir lu ces quelques lignes. Cette réflexion dédaigneuse et condescendante, quoique pertinente, pourrait d'ailleurs légitimement être étendue à l'intégralité de l'album puisque sa qualité flirte allègrement avec la perfection du début à la fin.

Que l'on avance à tâton dans les grisantes nébuleuses de On My Mind ou à travers des oasis hallucinées dans le désert de Dead Eyes; que l'on assiste stupéfait aux ébats d'un  gourou et de sa favorite lors d'un rituel célébrant l'hédonisme au rythme de When She Takes A Hold Of You ou au sacrifice d'un nouveau-né sur l'autel du temple du soleil dans lequel résonne Desert Flower; on prend toujours un plaisir immense à observer les sublimes fresques que peint la musique de Tales Of Murder And Dust.

Silence qui se pose en véritable ode à la contemplation avec ses guitares gavées de delay et de reverb et son ambiance délicieusement aérienne, nous permet de souffler un peu et de considérer avec un poil de mélancolie le chemin parcouru au travers de cet incroyable album. Darlin' 61, en guise de requiem, vient clore Hallucination Of Beauty, ultime célébration de la beauté et de son illusion comme un au revoir sur le quai de la gare. L'album est et restera sans aucun doute l'un des meilleurs de cette année, on ne saura donc que vous recommandez d'aller de ce pas le télécharger.

After the brief introduction to the band's music with "The Disillusion" comes the outstanding track "Hypnotized Narcissist". Though we can spend several pages praising the quality of this song we will only underline the silliness of anyone who will not give 8 minutes of their miserable existence to listen to it after reading these lines. This condescending conclusion could then legitimately be extended to the rest of the album which flirts with perfection from the very beginning until the end.

We take a great pleasure to watch the strange fresco that paint  Tales Of Murder And Dust , from the hypnotic "On My Mind" to the sensual "When She Takes A Hold Of You" through the ethereal "Silence". Hallucinaton Of Beauty is one of the most beautiful records we came across this year, so don't be silly and go listen to it.







2 commentaires:

  1. Salut !

    Un des membres du groupe était mon colloc quand j'étais en Erasmus au Danemark.
    Pour les avoir vus de nombreuses fois en concert, j'approuve ta critique !
    Comment as-tu découvert Tales of Murder and Dust ?

    RépondreSupprimer
  2. Grâce à pas mal de groupe sur facebook où des gens passionnés par la même musique que nous font tourner leur découverte. Perso j'ai eu un vrai coup de coeur pour ce groupe !

    RépondreSupprimer